Qui suis-je?

Après mes formations d’Assistante sociale et d’éducatrice spécialisée j’ai travaillé dans des domaines très divers comme la psychiatrie, le handicap mental et l’autisme, les dépendances, les enfants et adolescents en difficulté d’adaptation avec leur environnement familial, social, scolaire et professionnel, les requérants d’asile et les personnes âgées. Toutes ces expériences m’ont appris que certaines personnes vivent emprisonnées dans leur trajet de vie difficile sans possibilité d’y échapper. Et c’est cette possibilité d’évolution qu’offre la kinésiologie. Lorsque j’ai découvert cette méthode, j’ai de suite pensé qu’elle était unique et qu’elle permettait d’aller au-delà du conscient et c’est ce qui m’a plu. Le fait de pouvoir « nettoyer » les stress du passé et de changer nos fonctionnements, d’évoluer, m’a donné envie de devenir kinésithérapeute.